Qu'est-ce que le marketing?

Qu'est-ce que le marketing-mercatique?

Bonjour et bienvenue sur marketeur.biz.

Aujourd’hui, nous tentons de définir le mot marketing.

Le marketing, qu’est-ce que c’est? Vendre ses produits? Se vendre soi-même? Promouvoir une nouvelle idée? Établir une relation avec le client?

Définition du marketing, selon Antidote

Selon mon logiciel de correction favori, Antidote, le marketing c’est:

L’ensemble des techniques et méthodes basées sur la connaissance des besoins du consommateur et des structures du marché et utilisées pour développer les ventes d’un produit ou d’un service.

Suite à la définition, on y retrouve aussi la recommandation suivante:

Le terme officiellement recommandé en France et au Québec est mercatique, mais son équivalent plus répandu marketing est officiellement considéré comme un synonyme admis.

Le marketing c’est de connaître les besoins du consommateur, pour ensuite livrer un produit ou service à sa mesure.

Définition du marketing, selon l’AMA

L’AMA (American Marketing Association) définit le marketing un peu de la même façon:

Marketing is an organizational function and a set of processes for creating, communicating, and delivering value to customers and for managing customer relationships in ways that benefit the organization and its stakeholders.

Selon l’AMA, le marketing est une démarche qui consiste à apporter de la valeur, de susciter l’engagement et de développer une relation entre le client et l’organisation.

Le marketing, le grand domaine

Le marketing est un domaine qui englobe plusieurs subdivisions. Le marketeur peut être rédacteur publicitaire, vendeur, responsable de l’étude de marché, analyste de données, graphiste, personnel de soutien, etc.

Le marketing peut donc être divisé en plusieurs sections différentes qui sont toutes aussi importantes les unes des autres :

  • Analyse et compréhension, étude du comportement du consommateur;
  • Étude de marché;
  • Définitions de la proposition de valeur de l’entreprise, et des produits/services;
  • Communication;
  • Publicité et promotion;
  • Organisation de la vente;
  • Service à la clientèle;

Le marketing est tout ce qui touche la communication (et l’image projetée) d’une entreprise, d’une marque, d’un produit/service, d’une personne.

Le marketing est l’ensemble des moyens de la communication (mots, paroles, images, sons, données, etc.) qui transmettent un message aux bonnes personnes, vos clients potentiels.

Question de moralité

Qui est le responsable? Est-ce le client? Est-ce le gouvernement? Le concepteur du produit?

Le marketeur a comme objectif d’inciter une personne à prendre une décision. Il peut inciter une personne à prendre une bonne ou une mauvaise décision.

Le marketeur a donc un pouvoir d’influence et avec ce pouvoir vient la responsabilité.

Il y a quelques années, Seth Godin avait écrit un excellent article (Marketing moral) sur la morale du marketing. Qui est le responsable? C’est le marketeur. Puisque le marketeur a un fort pouvoir d’influence, il doit donc se tenir 100% responsable des produits et services qu’il promeut.

Dans son article, M. Godin donne l’exemple de la cigarette. Si le marketeur a créé une excellente publicité pour inciter les gens à fumer, il doit aussi constater qu’il a contribué à détériorer la santé de ces fumeurs.

C’est une grande responsabilité n’est-ce pas?

Enfin, qu’est-ce que le marketing?

Le marketing est d’abord et avant tout une série de méthodes pour tenter d’intéresser un potentiel client à une idée, un produit ou un service.

Est-ce que le marketing se limite à la promotion de produits et de services? Je ne crois pas. Le marketing a pour but de mieux connaître le consommateur, d’identifier ses besoins et finalement, de l’inciter à agir. Cependant, je crois que toutes les techniques de marketing peuvent s’appliquer à la vie de tous les jours pour proposer une nouvelle idée, comprendre un processus, convaincre et influencer.

Qu’on le veuille ou non, tout le monde, dans les affaires ou non, utilise les techniques de marketing dans le but d’atteindre un objectif précis.

Encore aujourd’hui, plusieurs personnes croient que le marketing est l’équivalent de la publicité et de la vente. Le marketing, c’est plus que ça. Le marketing est tout ce qu’une entreprise accomplit pour acquérir de nouveaux clients et maintenir une relation avec eux.

Même les petites tâches comme la rédaction d’une lettre de remerciement, une partie de golf avec un client potentiel, retourner un appel (sans délai), prendre un café avec un ancien client sont tous considérées comme des activités marketing.

Le but ultime du marketing est l’alignement de vos produits/services avec les besoins/désirs des consommateurs, dans le but d’assurer la rentabilité de votre entreprise.

Merci et à bientôt!

Christian P.-S. Pour recevoir gratuitement Valeur marketing, un guide (de 40 pages) et le bulletin de marketeur.biz par courriel, c’est simple — Cliquez ICI
Développez vos compétences en marketing avec le guide gratuit, Valeur Marketing
Coach marketing pour entreprise

Votre vie privée est importante pour nous. Votre adresse courriel ne sera pas partagée avec des tiers pour une raison quelconque.

6 responses

  1. Pingback: www.fuzz.fr
  2. Merci pour ces définitions.

    Le “marketing moral” est aussi une notion intéressante : Quand peut-on dire que l’on dépasse les limites de la moralité quand, dans une lettre de vente, on use de formules hypnotiques ou autres stratégies pour augmenter la valeur perçue de ce que l’on vend? Y a-t-il mensonge et si oui, est-ce moral?

    Romain

  3. Bonjour Romain, et merci de votre visite sur marketeur.biz.

    Si la publicité et le marketing n’existaient pas, notre monde serait bien différent, évidemment.

    Personnellement, je crois que “mensonge” et “moral” ne vont pas dans la même phrase, mais en marketing, il y a parfois une zone grise entre ces deux mots.

    Les marketeurs et rédacteurs publicitaires sont libre de promouvoir ce qu’ils veulent, mais ils doivent aussi assumer les conséquences de leurs actes.

    Si j’avais à vendre un produit de mauvaise qualité, que je n’utilise pas et que je n’aime pas, j’aurais probablement envie de changer de travail. Mais ça c’est juste moi.

    Christian

  4. He bien, j’ai parcouru pas mal de pages, ça fesait longtemps que je n’avait rien lu d’aussi pertinent 😉 Exact lorsqu’on vend un produit, il faut l’avoir utilisé avant, pour savoir de quoi on parle… Surtout avant de le revendre car si c’est un mauvais produit…. Bref !
    En tout cas c’est un tres bon billet 😉

Leave a Reply